Covid-19 : les conséquences un an après chez les patients infectés

Une étude chinoise parue dans la revue britannique The Lancet le 27 août dernier montre les séquelles de la maladie un an après l’hospitalisation des patients. Pour cette étude, les chercheurs ont réalisé un bilan de santé chez 1 300 personnes sorties entre janvier et mai 2020 d’un hôpital de Wuhan et ont comparés les données avec ses mêmes personnes 6 mois et 1 an après leur sortie. Voyons qu’elles sont les résultats de cette étude.

Quelles sont les conséquences relevées chez les patients interrogés ?

Environ la moitié des patients qui sont sortis de l’hôpital souffrent encore d’au moins un symptôme persistant (fatigue ou faiblesse musculaire) et un patient sur trois présente encore un essoufflement après 12 mois. Les proportions sont d’autant plus élevées chez les patients qui ont souffert d’une forme sévère et ont séjourné dans un service de soins intensifs. Cette étude met aussi en évidence une progression de la proportion de patients atteints d’anxiété ou de dépression. Les femmes sont plus sujettes à tout ces symptômes que les hommes. Cependant, 88% des patients ont repris leur travail 1 an après avoir contracté la Covid-19.

Que faut-il retenir de cette étude ?

Cette étude en plus d’autres travaux de recherche met en garde les autorités des différents pays sur les conséquences à long terme d’une post infection à Covid-19. Il est important de comprendre tous les mécanismes de la pathologie pour obtenir une meilleure prise en charge des patients. Le Covid long est un défi médical de premier ordre.

Pour éviter d’avoir la Covid-19 et les conséquences à long terme sur votre santé, n’hésitez plus faites-vous vacciner.

Source :

https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(21)01755-4/fulltext
Categories: me soigner