L’ANSM informe sur les traitements médicamenteux en vacances

L’ANSM a publié le 30 juillet dernier un point sur les traitements médicamenteux à emporter en vacances. Il est évidemment possible de voyager même si on a un traitement chronique, cependant il y a des règles à respecter. Celles-ci diffèrent en fonction du mode de transport et de la destination. Il est donc très important de préparer son voyage et de se renseigner sur les modalités afin que tout se passe bien.

Quels sont les indispensables à connaitre pour partir en voyage ?

Lors de vos déplacements, prévoyez d’emporter une quantité suffisante de médicaments pour couvrir la durée du voyage et de prendre un peu plus au cas où. Emportez systématiquement vos médicaments dans leur boite avec la notice et l’ordonnance correspondante. Toujours répartir vos médicaments dans plusieurs valises surtout si vous prenez l’avion, une partie en soute et une partie en cabine pour anticiper les vols ou la perte. Si vous partez à l’étranger, renseignez-vous sur la réglementation du pays dans lequel vous allez et demander une ordonnance à votre médecin rédigée en DCI (Dénomination Commune Internationale) de la substance active qui sera connue dans n’importe quel pays.

Que faut-il savoir sur la conservation de vos médicaments ?

L’exposition de vos médicaments à des températures élevées pendant des périodes plus ou moins prolongées peut avoir une incidence néfaste. Le respect de leurs bonnes conservations permet de préserver la stabilité et l’efficacité des médicaments. Les conditions de conservation sont indiquées sur le conditionnement ou la notice. Notez bien qu’il ne faut pas laisser les médicaments exposés son sac, à la plage, ou dans une voiture stationnée en plein soleil.

Les médicaments et les risques de photosensibilisation

Certains médicaments (voie orale ou cutané) peuvent entraîner une photosensibilisation (éruption cutanée due à une augmentation de la sensibilité de la peau au contact du soleil). Veillez à consulter la notice pour être sûr de vérifier que votre traitement n’interagit pas avec le soleil. S’il y a une interaction, protéger vous du soleil par des crèmes solaires et des vêtements et n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Source :

https://ansm.sante.fr/dossiers-thematiques/produits-de-sante-cosmetiques-et-tatouages-en-ete-adoptez-les-bons-reflexes/le-point-sur-vos-traitements
Categories: me soigner