Le Ségur du numérique : comprendre le fonctionnement de Mon Espace Santé

Depuis son lancement en 2022 par le ministère de la Santé et de la Prévention, en collaboration avec la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie, le carnet de santé numérique, également connu sous le nom de Mon Espace Santé, a révolutionné la manière dont nous gérons notre santé au quotidien. Avec plus de 15% de la population désormais équipée de ce précieux outil, il est devenu un pilier essentiel de la santé connectée, avec plus de 300 000 personnes se connectant à leur espace de santé en ligne chaque semaine.

Découvrez pourquoi le carnet de santé numérique est devenu un incontournable pour la gestion de votre santé au quotidien. Explorez les nombreux avantages qu’offre Mon Espace Santé et comment il peut simplifier votre suivi médical et améliorer votre prise en charge médicale.

Qu’est-ce que Mon Espace Santé ? 

Le carnet de santé numérique, également connu sous le nom de Mon Espace Santé, est une plateforme en ligne qui réinvente la manière dont nous gérons nos informations médicales. Conçu pour offrir un accès rapide et sécurisé à vos données de santé, le carnet de santé numérique rassemble toutes vos informations médicales au même endroit, facilitant ainsi le suivi de votre santé par vos professionnels de santé.

Que trouve-t-on dans Mon Espace Santé ?

Mon Espace Santé a pour objectif de regrouper toutes vos informations et vos documents médicaux au même endroit. Ce service numérique, développé dans le cadre du Ségur du numérique de la santé, regroupe plusieurs services déjà existants ainsi que des nouveaux, offrant ainsi une plateforme centralisée pour accéder à vos données de santé.

Vous retrouverez ainsi : 

Dossier Médical Partagé (DMP) : Lancé en 2015, le DMP correspond à votre carnet de santé numérique, vous permettant de consulter et de partager vos informations médicales avec les professionnels de santé.

Messagerie Sécurisée de Santé (MS Santé) : Une messagerie sécurisée entre les professionnels de santé et leurs patients, permettant d’échanger des messages et des documents en toute confidentialité.

Espace de stockage de documents de santé : Un espace où vous pouvez déposer vos documents de santé, aussi bien pour les patients que pour les professionnels de santé.

Espace personnalisable : Personnalisez votre espace avec vos contacts d’urgence, vos dernières volontés et vos pièces administratives.

Catalogue de services numériques dédiés à la santé : Accédez à une multitude de services numériques pour faciliter votre suivi médical, comme votre espace Ameli Santé.

Le carnet de santé numérique est également doté de fonctionnalités avancées dans le cadre du Ségur du numérique de la santé, telles que les ordonnances dématérialisées, votre numéro d’identité Nationale de Santé, et l’application Carte Vitale.

Avantages et fonctionnalités de Mon Espace Santé 

Avec ses fonctionnalités avancées et ses nombreux avantages, le carnet de santé numérique est un outil indispensable pour simplifier le suivi médical et améliorer la prise en charge médicale des utilisateurs.

Comment créer votre compte sur Mon Espace Santé ?

La création d’un compte sur Mon Espace Santé marque le début d’un accès simplifié à vos données médicales et à une gamme de services de santé en ligne. En quelques étapes simples, vous pouvez vous inscrire sur cette plateforme numérique sécurisée et bénéficier de ses nombreux avantages.

Sur monespacesante.fr, vous pouvez créer votre compte en fournissant simplement votre numéro de sécurité sociale et le numéro de série de votre Carte Vitale. Une fois cette étape franchie, un code d’activation vous sera envoyé à votre adresse e-mail, vous permettant d’accéder à votre espace personnel. À partir de là, vous pourrez remplir vos informations médicales, accéder à votre dossier médical partagé et profiter des services disponibles sur votre carnet de santé numérique.

La sécurité et la confidentialité de vos données sont des priorités absolues pour Mon Espace Santé. Conforme au Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), la plateforme héberge l’ensemble de vos informations en France dans un environnement sécurisé. De plus, la protection des données est assurée par l’Assurance Maladie, garantissant ainsi la confidentialité de vos informations médicales.

Retrouvez également l’application mobile du carnet de santé numérique sur l’App Store et Google Play, vous permettant ainsi d’accéder à vos données médicales et de profiter des fonctionnalités de la plateforme où que vous soyez, à tout moment.

Si vous avez besoin de plus d’informations ou d’assistance concernant Mon Espace Santé, ou si vous souhaitez rester informé des dernières évolutions du Ségur du numérique n’hésitez pas à vous rendre dans votre pharmacie pour obtenir des conseils et des orientations supplémentaires de professionnels de la santé.

Categories: me soigner

Chute de cheveux héréditaire homme : comprendre, prévenir, traiter

Quand il s’agit de calvitie, la question de l’hérédité n’est jamais bien loin. Cette condition peut souvent être perçue comme inévitable et de ce fait, comme une source de préoccupations esthétiques et psychologiques. Aujourd’hui, nous nous plongeons dans l’univers de la chute de cheveux héréditaire chez les hommes, en explorant ses origines, ses symptômes, et les solutions disponibles pour atténuer son impact.

Qu’est-ce que la calvitie héréditaire ? 

En moyenne, nous perdons entre 50 à 100 cheveux par jour. Chaque cheveux suit un cycle de vie naturel de 2 à 7 ans en trois étapes : une phase de croissance, une phase de repos et une phase de décrochage. Tout comme les cellules de la peau, les cheveux se renouvellent naturellement. Dans certains cas, la chute de cheveux s’accélère et c’est à ce moment-là que des zones clairsemées apparaissent.

Généralement, la calvitie est due à un déséquilibre de taux d’hormones mâles appelés aussi androgènes dans le sang. Ainsi, la calvitie androgénétique est reconnue dans plus de 80% des cas comme héréditaire. En moyenne, un tiers des hommes en sont atteints avant l’âge de 40 ans. 

Bien qu’elle soit héréditaire, certains facteurs peuvent aggraver ou favoriser la perte de cheveux tels que : 

Une mauvaise alimentation. Les personnes ayant une alimentation pauvre ou peu variée risque de provoquer des carences qui peuvent être à l’origine de la perte de cheveux.  

Les produits capillaires agressifs. Certains shampoings, teintures, ou encore défrisages peuvent abîmer les cheveux, et parfois de manière permanente. Il en est de même pour le coiffage excessif. La traction exercée sur les follicules pileux  peut entraîner un affaiblissement voire une chute prématurée des cheveux.

Le stress, la fatigue, les chocs émotionnels. Qu’ils soient chroniques ou non, ils peuvent entraîner une chaîne de réaction de l’organisme dont une perte de cheveux, ayant un impact au niveau cellulaire et sur les follicules pileux

Les médicaments et les traitements. Certains traitements peuvent avoir comme effet secondaire la chute de cheveux.

Comment savoir si la perte de cheveux est génétique ? 

La calvitie n’est pas toujours bien vécue par les hommes. Contrairement à ce que vous pourriez penser, ce n’est pas qu’un problème esthétique. Une récente étude à décelé un lien entre la calvitie et un risque accrue de développement de pathologies telles que : les maladies cardiovasculaires ou le cancer de la prostate

Dans le cas de l’alopécie androgénétique chez les hommes, la perte de cheveux se développe progressivement. Elle commence par apparaître au niveau des tempes, puis elle s’étend ensuite sur le devant du crâne, une fois que le sommet est atteint, elle s’étend progressivement. Chez la femme, la chute de cheveux est diffuse, elle est de ce fait plus discrète. 

Des études approfondies ont mis en lumière l’implication de certains gènes dans la prédisposition à la calvitie héréditaire chez les hommes. Plus précisément, les gènes associés à la sensibilité aux hormones androgènes, telles que la dihydrotestostérone (DHT), jouent un rôle crucial. Ces hormones ont été identifiées comme des acteurs majeurs dans la miniaturisation des follicules pileux, conduisant à la perte de cheveux.

Les recherches ont également montré que la génétique influence la durée du cycle de vie des cheveux, dictant ainsi la période pendant laquelle les cheveux restent en phase de croissance active avant de passer à la phase de repos. Les variations génétiques dans ces processus peuvent contribuer à la prédisposition individuelle à la calvitie héréditaire

Chute de cheveux héréditaire homme : quelles sont les solutions ?

L’alopécie androgénétique touche en moyenne 80% des hommes au cours de leur vie. Face à cette chute de cheveux progressive, il existe des solutions. La première à laquelle nous pensons est l’application de sérums. Les sérums capillaires enrichis en ingrédients actifs, tels que les peptides et les vitamines, sont conçus pour renforcer les follicules capillaires et améliorer la densité des cheveux. Ces produits peuvent être un complément efficace aux traitements médicamenteux, offrant une approche pour nourrir le cuir chevelu. Plusieurs médicaments ont démontré leur efficacité dans le traitement de la calvitie héréditaire

Pour ceux en quête d’une solution plus permanente, les microgreffes capillaires se présentent comme une option définitive. Cette procédure chirurgicale consiste à prélever des follicules pileux sains d’une zone donneuse pour les transplanter dans les zones affectées. Les microgreffes offrent des résultats naturels et durables, redonnant ainsi densité et esthétique à la chevelure.

Nous vous conseillons vivement de consulter des professionnels de la santé capillaire pour explorer ces différentes solutions et déterminer celle qui répond le mieux à vos besoins spécifiques. Chaque option présente ses avantages, et la combinaison de plusieurs approches est souvent préconisée par des experts afin de maximiser les résultats dans la lutte contre la calvitie héréditaire chez les hommes.

Categories: me soigner

Eczéma : 10 conseils pour mieux vivre avec cette maladie

L’eczéma est une maladie de la peau qui touche aussi bien les adultes que les nourrissons. Elle est caractérisée par une sécheresse cutanée importante et des démangeaisons sur des parties définies du corps ou sur l’ensemble de celui-ci. Comment composer avec cette affection cutanée au quotidien ? Quelles sont les solutions pour apaiser l’inflammation persistante ? 

Qu’est-ce que l’eczéma ? 

L’eczéma est une affection dermatologique qui donne lieu à des inflammations et des irritations cutanées souvent importantes. Le type le plus courant d’eczéma est la dermatite atopique qui touche les enfants, dès la naissance, et les adultes. 

Dans les pays industrialisés, l’eczéma touche près de 10 % à 20 % des nourrissons et environ 3 % des adultes. Si la plupart des enfants en guérissent autour de 10 ans, d’autres personnes sont contraintes de vivre avec cette maladie à vie.

Quelles sont les solutions pour gérer l’eczéma au quotidien ?

La gestion quotidienne de l’eczéma requiert une approche attentive et adaptative pour atténuer les symptômes, améliorer la qualité de vie et minimiser les poussées. Explorez avec nous un éventail de solutions pratiques, du choix des produits de soins à l’intégration de techniques de bien-être, afin de mieux accompagner ceux qui vivent avec cette condition cutanée

Bien nettoyer sa peau pour gérer l’eczéma quotidiennement 

La prise en charge de l’eczéma commence par une routine de nettoyage adaptée. Les dermatologues recommandent des bains tièdes et modérément courts pour ceux souffrant d’eczéma. Optez pour des nettoyants doux en remplacement du savon, évitant tout frottement excessif de la peau.

Après le bain, dès que la peau est minutieusement séchée, l’application d’une crème hydratante est essentielle. Intégrer du lait d’avoine à cette routine offre une double action préventive et apaisante contre les démangeaisons, contribuant ainsi à la gestion quotidienne de l’eczéma. Découvrez comment un nettoyage approprié peut jouer un rôle crucial dans le maintien d’une peau plus saine malgré les défis de cette condition cutanée.

L’hydratation contre la sécheresse cutanée de la dermatite atopique

Pour apaiser la peau sèche associée à la dermatite atopique, l’hydratation se révèle être la clé. Les experts recommandent l’utilisation régulière d’une crème hydratante sans parfum ni alcool, appliquée deux à trois fois par jour, en particulier après le bain. 

N’hésitez pas à solliciter les conseils avisés de nos pharmaciens professionnels dans le domaine de la santé pour des recommandations personnalisées sur l’hydratation de la peau en cas de sécheresse cutanée due à la dermatite atopique. Découvrez comment cette approche simple mais cruciale peut aider à maintenir une peau nourrie et résiliente face aux défis de la dermatite atopique

Ne pas gratter la peau qui démange

Lorsque la peau démange, l’instinct de se gratter est compréhensible, mais malheureusement, cette réaction peut aggraver les problèmes cutanés. Les micro-blessures causées par le grattage peuvent favoriser les infections, exacerbant ainsi la dermatite atopique. 

En tant que professionnels de la santé, nous préconisons une approche plus douce : privilégiez l’application de crèmes hydratantes froides ou de gels froids pour apaiser la peau sans compromettre son intégrité. 

Choisir des vêtements adaptés pour apaiser l’eczéma 

Dans le cas de l’eczéma ou d’une peau sensible, opter pour des vêtements amples en coton est vivement recommandé. Il est essentiel d’éviter les matières irritantes comme la laine, privilégiant ainsi le confort cutané. Pour éliminer les résidus de produits chimiques tels que le formaldéhyde, il est judicieux de laver les vêtements neufs avant de les porter, répondant ainsi aux besoins spécifiques des personnes concernées.

Le choix de la lessive revêt également une importance particulière. Optez pour des lessives douces, dépourvues de parfum et de colorant, afin de prévenir toute réaction cutanée. Cette approche délicate dans le choix des vêtements et des produits d’entretien textile vise à assurer un confort optimal pour ceux confrontés à l’eczéma

Évitez les allergènes pour éviter les poussées d’eczéma 

Bien que l’eczéma ne soit pas une réaction allergique, son impact peut être exacerbé en présence d’allergènes. Pour limiter les symptômes, il est crucial d’éviter certains déclencheurs courants, notamment d’origine alimentaire tels que les œufs, les produits laitiers, le blé et les aliments acides comme les tomates.

Outre les allergènes alimentaires, des facteurs environnementaux peuvent également jouer un rôle majeur. La poussière, la moisissure, les poils d’animaux et le pollen figurent parmi les déclencheurs potentiels de poussées d’eczéma

Le stress pour apaiser l’eczéma

Le stress peut jouer un rôle déterminant dans le déclenchement de poussées d’eczéma, soulignant l’importance de trouver des moyens efficaces pour le réduire. Notre exploration se focalise sur des stratégies concrètes pour atténuer le stress et l’anxiété, contribuant ainsi à une gestion proactive de l’eczéma. Des pratiques comme l’exercice physique, la méditation et des techniques de respiration sont des alliés dans la quête de la sérénité.

Protéger la peau : l’importance de l’application d’une crème solaire

Dans certaines circonstances, un coup de soleil peut exacerber l‘irritation cutanée liée à l’eczéma. Afin de prévenir cette situation, l’application d’une protection solaire d’indice 30 revêt une importance cruciale. Nos experts recommandent d’étendre l’utilisation d’une crème solaire pour le visage à l’ensemble du corps, en plus du visage, afin de minimiser les risques d’irritation.

 

Il est essentiel de souligner que les composés présents dans les crèmes solaires pour le visage sont souvent moins allergisants que ceux des crèmes dédiées au corps. 

Naviguer à travers les défis de l’eczéma nécessite une approche holistique et proactive. Des conseils pratiques tels que le choix des vêtements, la gestion du stress, l’application de crèmes hydratantes et solaires sont des étapes essentielles pour une meilleure qualité de vie. Cependant, il est impératif de souligner que chaque personne réagit différemment. En cas de doute ou de symptômes persistants, il est vivement recommandé de consulter un professionnel de la santé, de préférence un dermatologue. Seul un spécialiste pourra offrir une évaluation personnalisée et des recommandations adaptées à la condition spécifique de chaque individu.

 

Sources : 

https://www.msdmanuals.com
https://www.fondationeczema.org/traiter/hygiene-et-soins 
https://www.pourquoidocteur.fr
https://www.allodocteurs.fr/maladies-peau-eczema-eczema-les-bons-gestes-22687.html 

Categories: me soigner

Le cancer : prévention et accompagnement

En tant que professionnels de la santé, nous percevons le cancer comme un défi médical. Notre article vise à éclairer et à guider ceux qui font face à cette réalité complexe. Dans cet univers où la prévention et l’accompagnement sont essentiels, nous vous invitons à explorer des informations cruciales, des stratégies préventives en matière de dépistage.

Stratégies de prévention du cancer : agir en amont pour protéger votre santé

Protéger votre santé contre le spectre du cancer implique une démarche proactive, où chaque choix quotidien peut devenir une défense robuste. Alors, comment agir en amont pour ériger une barrière solide contre cette maladie ? Comment détecter le cancer

Chaque décision peut contribuer à renforcer votre système immunitaire et à réduire les risques de développer un cancer. La prévention du cancer repose sur des choix de vie sains et des pratiques qui réduisent les risques potentiels. Voici quelques actions à considérer pour agir en amont et prévenir le cancer :

Pratiquer une activité physique régulière : L’exercice physique régulier est associé à une diminution du risque de plusieurs types de cancer. Essayez de faire au moins 150 minutes d’activité modérée ou 75 minutes d’activité intense par semaine.

Éviter le tabac et limiter la consommation d’alcool : Le tabagisme et la consommation excessive d’alcool sont des facteurs de risque majeurs pour de nombreux types de cancer. Éviter le tabac et limiter la consommation d’alcool peuvent grandement contribuer à la prévention.

Protéger votre peau : Évitez une exposition excessive au soleil, utilisez des écrans solaires et surveillez les changements de votre peau. Cela peut aider à prévenir le cancer de la peau, y compris le mélanome.

Participer aux dépistages réguliers : Les dépistages réguliers, tels que les mammographies, les coloscopies et les examens de la prostate, peuvent contribuer à la détection précoce de certains cancers, augmentant ainsi les chances de succès du traitement.

Suivre les recommandations médicales : Consultez régulièrement votre professionnel de santé, discutez de vos antécédents familiaux et suivez les recommandations médicales pour les dépistages.

En agissant de manière proactive sur ces aspects de la vie quotidienne, on peut contribuer significativement à la prévention du cancer et à la promotion d’une santé globale.

Accompagnement personnalisé : Naviguer à travers le diagnostic et le traitement du cancer

La première étape essentielle dans la prévention du cancer consiste à comprendre comment identifier les premiers signes du cancer. Comment se sensibiliser aux symptômes clés et aux méthodes de dépistage recommandées ? 

Au cœur de la lutte contre le cancer réside la nécessité d’une détection précoce, et c’est dans les innovations constantes en matière de dépistage que nous constatons des évolutions prometteuses. Ces dernières années, les avancées récentes ont transformé la manière dont nous identifions les signes précurseurs du cancer.

Avant d’explorer les innovations de dépistage, il est impératif de comprendre la différence entre un cancer et une tumeur. Cette distinction joue un rôle clé dans les décisions médicales et les stratégies de traitement. Bien que ces termes soient fréquemment confondus, ils comportent des caractéristiques distinctes. Une tumeur désigne une masse de cellules anormales qui peut être bénigne (non cancéreuse) ou maligne (cancéreuse). En revanche, le cancer est une maladie caractérisée par la croissance incontrôlée et la propagation des cellules malignes, pouvant envahir les tissus environnants. Ainsi, bien que toute tumeur soit une masse de cellules, tous les cancers sont des tumeurs, mais toutes les tumeurs ne sont pas cancéreuses.

Quelles sont les dernières avancées technologiques en matière de dépistage du cancer

Tests génétiques avancés : Des progrès constants dans la génomique ont permis le développement de tests génétiques plus sophistiqués. Ces tests peuvent identifier des mutations génétiques spécifiques liées à la susceptibilité au cancer, permettant une évaluation personnalisée du risque.

Biopsies liquides : Les biopsies liquides sont une technique émergente qui permet de détecter des signes de cancer à partir d’échantillons de sang. Elles peuvent fournir des informations sur les mutations génétiques et la présence de cellules cancéreuses circulantes.

Méthodes de détection précoce des cancers du sang : Des avancées significatives ont été réalisées dans le développement de méthodes permettant la détection précoce des cancers du sang, tels que leucémies et lymphomes, en analysant des marqueurs spécifiques dans le sang.

Naviguer à travers le diagnostic et le traitement du cancer demande un accompagnement empathique et personnalisé, où chaque individu est soutenu à chaque étape de son parcours. Les avancées technologiques, des tests génétiques aux techniques d’imagerie novatrices, éclairent désormais le chemin vers une détection plus précoce.

Categories: me soigner

Syndrome du côlon irritable : Comment le reconnaître et soulager ?

Colopathie fonctionnelle, syndrome du côlon irritable, ou encore syndrome de l’intestin irritable, bien que méconnue, cette pathologie est plus répandue qu’on ne le pense, touchant plus de 10 à 20% de la population. Il s’agit du trouble digestif le plus fréquemment diagnostiqué. Aujourd’hui, nous allons voir ensemble quels sont les aspects clés du syndrome pour vous permettre de faciliter son identification et sa gestion. 

Qu’est-ce que le symptôme de l’intestin irritable (SII) et quelles en sont les causes ? 

Read More
Categories: me soigner